Charles ROUGON (1857 – 1873)

Fils de Maxime Rougon et de Justine Mégot.

Charles est l’enfant d’une servante et de Maxime qui a 17 ans à sa naissance. Il est envoyé à la campagne avec sa mère, qui reçoit une rente de 1 200 francs.

A 15 ans, il vit avec sa mère à Plassans. Resté au stade intellectuel d’un enfant de 5 ans, il en paraît physiquement à peine 12. Renvoyé du collège, il est adoré de sa mère mais détesté de son mari, et vit le plus souvent chez les Rougon. Son arrière-grand-mère Félicité l’aime beaucoup et l’habille comme un jeune seigneur.

Charles apprécie la compagnie de sa trisaïeule Adélaïde Fouque qui vit enfermée à l’asile des Tulettes, prostrée depuis 21 ans. La ressemblance physique avec la vieille femme est par ailleurs frappante.

A 16 ans, sous le regard horrifié de son ancêtre Adélaïde, Charles meurt d’une hémorragie nasale.

→ La Curée

→ Le Docteur Pascal