Jacques-Louis LANTIER (1860 – )

Fils de Claude Lantier et de Christine Hallegrain.

Jacques-Louis naît à la campagne, et vit au grand air pendant deux ans et demi avec ses parents. De retour à Paris, il est sacrifié et grandit dans l’indifférence de sa famille. Il souffre de malnutrition et exaspère son père par ses jeux et ses agitations. Il est l’enfant de la souffrance et de la pitié.

A 5 ans, sa tête commence à grossir démesurément et il ne peut fréquenter l’école.

En 1869, à 9 ans, Jacques-Louis décède d’hydrocéphalie.

→ L’Œuvre