Victor ROUGON (1853 – )

Fils de d’Aristide Rougon, dit Saccard, et de Rosalie Chavaille.

Conçu dans les escaliers d’un immeuble, Victor est élevé dans la misère par la Méchain, la petite cousine de sa mère.

La ressemblance physique avec son père est frappante, mais Aristide n’est pas au courant de l’existence de son fils.

A 12 ans, Victor n’a aucune éducation, ne sait pas écrire, et entretient des relations avec une femme de 40 ans, ravagée et malade.

Ayant eu connaissance de billets impayés par Aristide à la mère de l’enfant, la Méchain exerce un chantage sur l’homme d’affaires pour se faire grassement indemniser.

Aristide place alors Victor à l’Œuvre du Travail, espérant l’éduquer. Cédant à ses bas instincts, l’enfant viole une petite fille de l’institut et s’enfuit.

Victor ne sera jamais retrouvé.

→ L’Argent

→ Le Docteur Pascal